Liban: kleptocratie et confessionnalisme Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs. Un constat sidérant.

    Le documentaire français Casse du siècle au Liban porte bien son nom. C’est un triste état des lieux qui raconte comment le pays du cèdre, autrefois surnommé «la Suisse du Moyen-Orient», s’est transformé en kleptocratie minée par le confessionnalisme et le pouvoir des zaïms, les chefs communautaires et politiques. A travers les témoignages locaux d’une historienne, de journalistes, d’un économiste, d’un avocat fiscaliste et d’une professeure de droit, on tente de comprendre la situation. Octobre 2019. Du jour au lendemain, quelque quatre millions de Libanais n’ont plus accès à leurs comptes bancaires. Les caisses sont vides, le pays est surendetté et la Banque centrale a fermé ses guichets. Le peuple, toutes confessions confondues, descend dans la rue et crie au scandale. Pour calmer la colère populaire, le pays rouvre ses banques, mais limite les retraits au minimum. La caste dirigeante a joué avec les économies de son peuple et pillé le pays. Fin de la partie. Depuis, la livre libanaise a perdu 98% de sa valeur face au dollar, l’inflation ne cesse de monter et la population a faim et sombre dans l’extrême pauvreté.

    Ultralibéralisme

    Comme le montrent les témoignages des spécialistes, il faut remonter à la guerre civile de 1975-1990 pour comprendre les racines du mal. Les seigneurs de la guerre se sont partagé le pouvoir politique et économique. Avec eux, le Liban s’est transformé en laboratoire de la financialisation extrême. Les zaïms favorisent leurs clans et s’accrochent à leurs privilèges, pendant que les services publics s’effondrent. La corruption règne. Après des années de soutien inconditionné, la communauté internationale exige désormais la mise en place de réformes. En vain. Aujourd’hui, les forces vives quittent le pays. Les vieux, obligés de rester, survivent grâce aux dollars envoyés de l’étranger par les jeunes. Mais dans ces conditions, comment envisager de reconstruire le pays?

    Articles en relation


    Liban: Entraide et réconciliation

    Le Liban, qui vit des heures difficiles, continue de panser les plaies du passé. En dépit des tensions, des spoliations et des actes de violence, l’entraide et la réconciliation semblent possibles.


    Beyrouth: solidarité des jeunes

    Les explosions qui ont détruit une partie de Beyrouth ont aussi créé un immense élan de solidarité, surtout parmi les jeunes. Ceux-ci s’activent à déblayer les habitations tout en ruminant de sombres pensées.


    Liban: Au fond du gouffre

    Le 30 juillet, le Courrier international se penchait au chevet du Liban, déplorant qu’il soit «plongé dans la noirceur»: «Effondrement économique, crise sanitaire, coupures d’électricité et tensions à la frontière sud avec Israël. Le pays des cèdres est plus que jamais à la merci de l’incurie d’un pouvoir politique miné par la corruption». Suite à deux gigantesques explosions le 4 août «d’un stock de 2’750 tonnes de nitrate d’ammonium entreposées dans un hangar du port», informe La Liberté, Beyrouth est «en enfer».

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés